Avocat honoraire, prix littéraire des droits de l’homme 1989, auteur des Dossiers noirs de la police et de la justice françaises, Denis Langlois fait son retour dans le domaine judiciaire, vingt ans après avoir démissionné du barreau de Paris.

Agenda

.

Mars 2016. Article "La langue de la République" dans le numéro 18 de la revue en ligne "Secousse" : "Défense de la langue française".

.

Juin 2016. Aphorismes publiés dans le numéro 19 de la revue en ligne "Secousse" : Cris dans le désert.

- 

Archives Agenda (dates précédentes)

.

On trouvera dans la rubrique "Médias" les différents articles et émissions qui ont été consacrés à "Pour en finir avec l’affaire Seznec".

"Pour en finir avec l’affaire Seznec", un livre de Denis Langlois aux éditions de La Différence.

.

Du nouveau dans l’affaire Seznec. Des révélations sur cette énigme judiciaire qui, depuis près de cent ans, accumule des milliers d’articles de presse, d’émissions, de films, de livres.
En 1924, la cour d’assises de Quimper a condamné sans preuves formelles Guillaume Seznec au bagne à perpétuité pour le meurtre du conseiller général Pierre Quémeneur. Le cadavre de Quémeneur n’a jamais été retrouvé et Seznec n’a jamais avoué le crime.
Considérée comme l’une des plus importantes affaires criminelles du XXe siècle, symbole de l’erreur judiciaire, l’affaire Seznec demeure sur de nombreux points un mystère.

Aujourd’hui, pour la justice, le dossier est clos. L’ultime demande en révision a été rejetée.
Pour Denis Langlois qui a été pendant quatorze ans, de 1976 à 1990, l’avocat de la famille Seznec, le premier défenseur à consulter l’ensemble du dossier, mais a été empêché d’aller jusqu’au bout de sa mission, le temps est venu de rompre le secret professionnel et de révéler tout ce qu’il sait : le secret de la famille Seznec, les témoignages troublants jusqu’ici écartés, les problèmes rencontrés par un avocat dans une affaire surmédiatisée.
Aujourd’hui, il s’agit d’approcher au plus près de la vérité et de proposer une solution judiciaire équitable : l’annulation au bénéfice du doute de la condamnation de Seznec pour meurtre.

.

Sortie du livre : Jeudi 12 février 2015.

.

Éditions de La Différence
30, rue Ramponeau, 75020 Paris.

(Livre illustré d’un cahier-photos de 16 pages.)

- 

Dernières informations

29 mai 2015. Article de Nicolas Jacquard, dans " Le Parisien-Aujourd’hui en France ". Denis Langlois déclare notamment qu’il ne renonce pas, malgré le refus du Procureur de la République d’ordonner des investigations à Morlaix.

- 

31 mai 2015 ( Blog Vilain-Baker. Affaire Seznec )

Fouilles à Traon-Ar-Velin

La demande de fouilles de Denis Langlois a été rejetée par le procureur de Brest. Cette demande effectuée à titre personnel avait peu de chance d’aboutir. Le procureur avait l’embarras du choix pour trouver une bonne raison de ne pas soulever le couvercle. Denis Langlois ayant à nouveau et plutôt assez judicieusement médiatisé l’affaire, il semble improbable que nous en restions là.
J’ai suggéré d’engager des fouilles à titre privé avec l’accord du propriétaire de l’ancienne maison Seznec et de les faire financer par un média en échange d’une exclusivité. Denis Langlois pense que cela rappellerait trop les fouilles de Plourivo financées par Radar. A titre personnel, cela ne nous dérange pas plus que cela.
La justice n’aime pas être brusquée et elle suit son cours à la vitesse d’un long fleuve tranquille. Nous sommes donc partis pour 10 ans de procédures. Les gens qui suivent cette affaire ont déjà pour la plupart un pied dans la tombe donc nous n’avons pas toute la vie.
Nous proposons que l’on se cotise pour faire des fouilles. Si l’on obtient l’accord du propriétaire, il est possible de louer les services d’un technicien avec un radar de sol pour une somme assez raisonnable. Éventuellement, nous les financerons sur nos propres deniers si l’appel à cotisation ne donne aucun résultat. Si c’est le cas, nous garderons le résultat des recherches pour nous.

.

2 juin 2015. Article de Liliane Langellier sur son Blog Affaire Seznec Investigation .
(Entretien téléphonique avec Mme Claudie Seznec, veuve de Petit-Guillaume.)

.

3 juin 2015. Le réalisateur de cinéma Bertrand Tavernier publie sur son Blog DVD Découvertes et classiques français l’extrait d’une chronique de Jean-Marc Berlière, spécialiste des questions de police :

"L’affaire Seznec a vu un combat mené des décennies durant par un petit fils, Denis Le Her. En dépit de « shows » très rodés et d’un lobbying effréné qui a même touché une garde des Sceaux d’origine bretonne, en dépit d’un livre peu rigoureux vendu à deux millions d’exemplaires, ce dernier n’a pas obtenu une révision dont la 14e demande, fondée sur des arguments parfois surprenants, démontrait surtout une méconnaissance des documents judiciaires, des enquêtes de police et des faits. Longtemps aidé dans son combat par des avocats de renom (J.-D. Bredin, D. Langlois) qui croyaient sans doute revivre l’affaire Dreyfus, Denis Seznec a récemment fait un coming out aux côtés de Me Collard et affiché son soutien à Marine Le Pen et au FN…
On imagine la gêne et l’embarras chez les admirateurs et soutiens du combattant pour la justice ! C’est le cas notamment d’un de ses compagnons de lutte des années 1970 et 1980, Denis Langlois, très proche de la LDH, grand pourfendeur des abus de la police et des dérapages de la justice dans divers Livres noirs qui, avec son Guide du militant, furent les livres de chevet d’une génération.
Notre homme vient de publier un ouvrage — Pour en finir avec l’affaire Seznec (Paris, La Différence, janvier 2015) — très intéressant par l’évolution qu’il traduit par rapport à un précédent paru en 1988 (L’Affaire Seznec, Plon) récompensé en son temps par le Prix des Droits de l’Homme.
L’avocat honoraire qui admet la culpabilité de Guillaume Seznec quant à la fausse promesse de vente, mais rejette au bénéfice du doute celle pour meurtre, y fait état du témoignage inédit de l’un des fils de Guillaume Seznec selon lequel Pierre Quéméneur serait mort le dimanche 27 mai 1923 au domicile des Seznec, tué par Marie-Jeanne Seznec qu’il poursuivait de ses assiduités. Les faits se seraient passés pendant l’absence de Guillaume Seznec (faut-il préciser que cela rend encore plus obscur le calendrier des déplacements de ce dernier ?). Il conclut que cette révélation devrait conduire à la « révision « au bénéfice du doute » » de la condamnation de Guillaume Seznec pour meurtre.
Outre l’amour déçu qui s’y lit et le sentiment de trahison qu’il exhale, l’ouvrage de Denis Langlois présente les faits de façon plus nuancée et s’oppose à la thèse de
Denis Seznec qui vend depuis toujours l’innocence totale de son grand-père pure victime d’une machination.
Les journalistes du Monde l’avaient bien dit : l’histoire est un point de vue et l’engagement politique postérieur d’un descendant peut éclairer de façon différente une analyse qui se dévoile avant tout militante."

.

5 juin 2015. Article de Bertrand Vilain sur le Blog
Vilain/Baker. Affaire Seznec
(Quel est le coût des fouilles de la maison Seznec ?)

.

10 juin 2015. Article de Liliane Langellier sur son Blog Affaire Seznec Investigation .
(Petit Guillaume).

.

12 juin 2015. Chronique de Jean-Paul sur le Blog Arvem Association.

.

12 juin 2015. Article dans La Montagne.

.

13 juin 2015. Article de Liliane Langellier sur son Blog Affaire Seznec Investigation.
(Va-t-on vers une quinzième demande de révision ?)

.
Chronique de Philippe Geneste dans "La Lettre" du 19 juin 2015 et dans "Marginales", revue de littérature et de critique sociale, du 24 juin 2015.
.

20 juin 2015. Article de Liliane Langellier sur son Blog Affaire Seznec Investigation (Morlaix, la dernière tombe de Pierre Quémeneur.)

.

23 juin 2015. Article de Skeptikos sur son Blog Affaire de Cadillac (Un petit saut au Havre.)

.
23 juin 2015. Article de Dominique Conil sur Mediapart (Affaire Seznec : saison 15, épisode un ?)

.

Edwy Plenel
@edwyplenel. L’affaire #Seznec revue et corrigée par son premier avocat Denis Langlois. A lire pour ne pas s’aveugler. http://t.co/t83HQEDNtl @mediapart.

.

6 juillet 2015. Entretien avec Yves Durand dans Le Courrier de l’Ouest et Le Maine Libre (Affaire Seznec : "Prêt à reprendre la robe.")

- 

8 juillet 2015. Article de Liliane Langellier sur son Blog Affaire Seznec Investigation (Et le commissaire Vidal décida que ce serait Houdan.)

.


16 juillet 2015. Article de Guy Biet dans Ouest-France (L’affaire Seznec se retrouve aussi au cimetière de Saint-Brice.)

.

3 août 2015. Article de Hervé Chambonnière dans Le Télégramme

Extrait de l’article :

Un nouveau rebondissement ?

Après 2006, l’affaire est-elle enfin close ? Dans un très instructif livre publié en février dernier (« Pour en finir avec l’affaire Seznec »), Denis Langlois, ancien avocat de la famille Seznec, dévoile un témoignage qu’il détenait depuis 1978, mais que la famille se refusait, selon lui, à révéler : Quéméneur aurait devancé le retour de Seznec, le 27 mai 1923, et serait mort accidentellement, violemment repoussé par l’épouse de Guillaume à qui il faisait des avances. Son cadavre pourrait être toujours enterré sur l’ancienne propriété des Seznec, à Morlaix. Juridiquement, seuls les descendants de Seznec, silencieux depuis cette révélation, pourraient faire une demande de fouille ou de sondage du terrain par radar géologique.
.

13 août 2015. Message de "Breizh" sur le Blog Justice-Affaires criminelles :

Bonjour, je viens sur ce forum suite à la lecture dans la presse du refus de la justice de procéder à des fouilles.
Quelqu’un sait-il, puisqu’il y a apparemment un bois derrière le Queffleuth attenant à la propriété, si on pourrait transposer les indications que G.Seznec a données dans son délire concernant Plourivo (cf. Fouilles de Plourivo en 1953) à la topographie de ce bois par rapport à la maison et à la rivière. Merci !

.

30 août 2015. Article de Liliane Langellier sur son blog Affaire Seznec Investigation (Cocu, le fisset à sa maman ?)

.

8 septembre 2015 Sur le Blog Baker-Vilain. L’affaire Seznec, Après "Quel est le coût des fouilles de la maison Seznec ?", publication de l’article Découverte archéologique fantastique grâce à un radar de sol.

.

12 septembre 2015, Denis Langlois est l’invité d’Etienne Gasche,dans l’émission "Bouquins en Bretagne" sur la radio AlterNantes.fm.

.

15 et 16 septembre 2015, sur le Blog Justice-Affaires Criminelles, échange entre Yargumo et Breizh concernant le silence de Denis Le Her-Seznec.

.

16 et 19 septembre 2015, sur le Blog Affaire Seznec Investigation de Liliane Langellier, publication d’une Bibliographie détaillée de l’Affaire Seznec. Reprise de l’article "La thèse du crime passionnel" paru le 6 mai 2014 sur le Blog "La piste de Lormaye".
.

22 septembre 2015, sur le Blog Affaire de Cadillac, publication de l’article "Votre scénar, c’est le dernier ?".

.

4 octobre 2015, sur le Forum Justice Affaires Criminelles, Discussion entre Viaduc, Olijuseb et Breizh, à propos du retour de Seznec à Morlaix et du témoignage de ses ouvriers.

.

8 octobre 2015, dans Le Télégramme, Annonce de rencontres avec Denis Seznec à Erdeven (Morbihan).

.

10 et 17 octobre 2015, Sur le Forum Justice Affaires Criminelles, Messages de Yargumo :

Erdeven... renouveau ou on change rien ?

10 octobre 2015.

Non, non, "France-Justice" n’est pas mort car "il" bande encore ...... même si bien un peu mou.

Citation :

L’affaire Seznec revient au-devant de l’actualité ce week-end, à Erdeven : Denis Seznec, petit-fils de Guillaume Seznec, viendra dédicacer ses ouvrages sur l’affaire, vendredi à la médiathèque, et animer une conférence avec vidéos, samedi.

Quel événement ! : une conférence avec probablement les même âneries, une séance de dédicace d’ouvrages truffés d’erreurs et de mensonges... Qu’en attendre ? Quelques commentaires sur les révélations de l’oncle Petit-Guillaume ? Peu probable.

.
17 octobre 2015.

Citation :

LeTélégramme

L’affaire Seznec continue de passionner et d’émouvoir », assurait Thierry Sutter, d’Étel, à la veille de la conférence de son ami Denis Seznec, accueillie, à son initiative, par la commune, ce samedi au Grand-Large. Le constat a été vérifié, une fois de plus : 230 personnes de tout le département sont venues écouter le conférencier bénévole raconter, par le menu, l’affaire qui a envoyé son grand-père au bagne de Cayenne, et tout le combat de sa famille pour démontrer l’erreur judiciaire et obtenir la réhabilitation.

Aujourd’hui, si l’erreur est très largement admise, la réhabilitation reste un défi. Denis Seznec continue donc de déployer toute son énergie et sa force de persuasion dans cette quête. Il s’appuie sur une foule de documents, témoignages, démonstrations, tous plus probants les uns que les autres, mais qui buttent toujours sur les arguties de la justice. Samedi, Denis Seznec a évoqué aussi le quotidien du bagne de Cayenne, commentant des films anciens, dont l’un où son grand-père apparaissait parmi ses compagnons d’infortune. La conférence s’est prolongée tardivement, et les discussions avec le public ont continué autour d’une séance de dédicace par Denis Seznec de ses ouvrages.

Yargumo :

Le retour sur le devant de la scène est bien timide. Il semble qu’il n’y a pas eu beaucoup d’échos dans les médias ; les journalistes auraient-ils compris le rôle d’enregistreur de couleuvres qui leur était dévolu jusqu’à une période récente ?

Pas de grande nouvelle, donc. Pas de quinzième demande de révision pourtant annoncée chez Pradel à la fin de l’année dernière (On nous a dit qu’elle avait bien été déposée et retirée début 2015..., allez savoir pourquoi ?).
C’est la routine mais on voit bien que le cœur n’y est plus, le moment de grâce est passé, il est temps que "le conférencier bénévole" passe la main.
Qu’il reste sur cette impression de semi-réussite auprès des foules qui masque de moins en moins le fiasco auprès de la justice (et de ses arguties) (Que dire des siennes...?), sans parler des rapports très particuliers que l’orateur entretient avec la vérité.

.

23 octobre 2015, sur DVD Blog, note du réalisateur Bertrand Tavernier  :

"Pour en finir avec l’affaire Seznec" de Denis Langlois bouscule clichés et idées reçues. Quand même, on ne peut s’empêcher de penser que la famille Seznec est un fameux nid de crabes, affabulateurs, menteurs, égocentriques (sauf Bernard ?), ce qui ne fait pas de Guillaume un meurtrier d’office mais jette des lueurs troubles sur sa personnalité. Enquête absolument passionnante ou l’auteur se remet en cause.

.

24 octobre 2015, mise à jour de la notice Affaire Seznec sur Wikipedia.

.

26 octobre 2015, sur le Blog Bertrand Vilain/Albert Baker. Affaire Seznec :

Documentaire TV sur l’affaire Seznec

Un documentaire télévisuel sur l’affaire Seznec est actuellement en préparation. Puisque le procureur de Brest ne souhaite pas faire des fouilles dans "l’espèce de cellier" décrit par Petit-Guillaume, il n’est pas impossible de penser que des initiatives privées sont susceptibles de prendre le relais de la justice.

.

28 octobre 2015, Billet d’Andrev Guéguen :

Alors, tout ça pour un malheureux coup de chandelier sur la tête d’un coureur de jupon..., tout ça pour des faux en écritures dans l’espoir de récupérer quelques pièces d’or et les enchaînements d’un effet domino d’événements où les passions humaines l’emportent à tous les coups sur la raison !... Une intrigue pour théâtre de bonbonnière qui tourne au drame ; une conclusion en guise de morale à destination des vertueuses du "rouleau à pâtisserie" et des profiteurs toujours aussi mauvais joueurs.
Une mort malencontreuse et la guillotine évitée de justesse, une succession de souffrances extrêmes et de violences ordinaires, la vie d’êtres vivants habitée par la folie de fantômes du passé, oui, cette affaire Seznec est emblématique de ce XXème siècle de tous les excès.

.

30 octobre 2015, Article dans Ouest-France : Une tombe peu banale dans le Coglais.

.

31 octobre-2 novembre 2015, sur le Forum Justice Affaires Criminelles, Discussion à propos de la date du retour de Guillaume Seznec à Morlaix (dimanche 27 ou lundi 28 mai 1923).

.

6 au 28 novembre 2015, sur le Blog Bertrand Vilain/Al Baker, série d’articles :

. Les mœurs de Pierre Quemeneur.

. Denis Le Her-Seznec déclare forfait...

.
19 novembre 2015 :

Y a t-il un passage secret dans la maison Seznec ?

Nous avons pu visiter dernièrement l’ancienne maison d’habitation de la famille Seznec à Morlaix Traon Ar Velin. Cette visite a été autorisée par le propriétaire actuel. Nous avons eu la stupéfaction de découvrir un petit réduit caché par une autre construction plus récente à côté de la maison. Ce réduit doit faire quelques m2. L’entrée a été murée. L’ancienne ouverture est toujours visible ainsi qu’un linteau. L’actuel propriétaire qui vit dans la maison depuis son enfance, nous a déclaré qu’il a toujours connu ce mur en l’état et il n’a aucune idée de ce qui se cache derrière.
Si l’on se réfère aux révélations de Petit-Guillaume rapportées par Denis Langlois, page 213 de son ouvrage, "Pour en finir avec l’affaire Seznec", qui indique que le corps de Quemeneur aurait été enterré "dans une espèce de cellier à côté de la maison". Nous avons fait cette découverte en recherchant une cave qui est indiquée sur un document d’époque jamais publié concernant le bâtiment de Traon Ar Velin.
Qui a muré ce réduit ? Quand ? Pourquoi ? A t-il été visité lors des 3 perquisitions en 1923 ? Ce réduit ne serait-il pas le sépulcre de Quemeneur ?

.

26 novembre 2015 : La salle à manger de la maison Seznec à Traon Ar Velin.

.

28 novembre 2015 : La cave et le cellier de la maison Seznec.

.

10 décembre 2015 : Trafic de Cadillac.

.

5 janvier 2016, sur le Blog L’Affaire Seznec revisitée,

l’Affaire Seznec revisitée

...imposture ou pas ? - quelques éléments de réflexion.

article : Démarrons donc l’année par deux comiques : Azzopardi et Denis Seznec.

"...L’année 2016 verra-t-elle des travaux de terrassement du côté de Traon-Velin, au risque de réveiller l’Pierrot qui y dormirait depuis sa dernière conversation avec Marie-Jeanne ? Et si Pierrot y’avait, ferait-on un grand pas vers la résolution de l’énigme ? Pas sûr..."

.

5 janvier 2016, sur le Forum Justice Affaires Criminelles, réactions de Olijuseb et Breizh à l’article de "L’Affaire Seznec revisitée".

.
6 janvier 2016, sur le Blog Vilain/Baker

Documentaire l’affaire Seznec sur Planète Plus

Actuellement est diffusé sur la chaine Planète Plus, un documentaire sur l’affaire Seznec dans le cadre de la série "Des crimes presque parfaits"
Ce documentaire est une synthèse excellente et équilibrée de toute l’affaire jusqu’aux derniers rebondissements à Traon-Ar-Velin, L’intérieur de la maison Seznec a pu être filmé avec les deux endroits possibles où trouver les restes de Quemeneur.
Le documentaire alterne reconstitutions, interviews (Bernez Rouz, Michel Pierre, Denis Langlois, Bertrand Vilain) et images d’archives. Le mot de la fin est donné à Denis Le Her-Seznec qui apparait désabusé et fatigué par cette affaire qui finalement lui a gâché la vie.
Le documentaire est réalisé par Patrick Schmitt. La voix est de Tom Novembre.
A voir et à revoir...


.
.
Guillaume Seznec, une énigme judiciaire
film documentaire de 55 minutes.

.
.
.
.

24 janvier 2016, sur Télérama. Programmes TV, Dernière diffusion de "Guillaume Seznec, une énigme judiciaire" sur la chaîne Planète+. Ce documentaire de Patrick Schmitt et Pauline Verdu pourrait être diffusé à nouveau dans le courant de l’année 2016.

.

18 février 2016, "Le Nouveau Détective" ouvre ses archives et republie la couverture de son numéro du 22 février 1954, titré "Le serment des Seznec", au lendemain de la mort de Guillaume Seznec.

.

11 mars 2016, sur le site "L’Affaire Seznec revisitée", article : "Denis Seznec, illusionniste ou manipulateur : à vous de juger..."
.

13 mars 2016, sur le forum de "Justice-Affaires criminelles", commentaire de l’article précédent par Breizh et Olijuseb sous le titre "Giffat...le retour".
.

8 avril 2016, dans "Le Télégramme", L’Affaire Seznec, thème d’un concours de danses traditionnelles. Le cercle Anjela-Duval de Paimpol participera au Tradi Deiz, championnat annuel de danses, qui réunira 62 groupes et 1 500 danseurs à Vannes le dimanche 17 avril. Seconde partie, le 15 mai à Orvault pour l’épreuve scénique. Le thème retenu par Yvette L’Hostis, la présidente, est l’Affaire Seznec. Participation pour la mise en scène de Paul Tison.

.

22 avril 2016, dans "Ouest-France", article : "Denis Seznec en conférence à Saint-Lo". (Débat animé par le journaliste Édouard Frémy.)
.

17 juin 2016, sur "Wikipedia", publication d’un article concernant Eugène Delahaye, directeur du journal "La Province", qui, dans les années 1930, prit position, avec l’ancien juge Victor Hervé, en faveur de l’innocence de Guillaume Seznec. Tous deux furent condamnés en 1932 pour diffamation envers la famille de Pierre Quémeneur.
.

18 juin 2016, sur le Blog "Vilain/Baker", article :

Les archives du juge Hervé vendues aux enchères 1 100€

Les archives, documents, cahiers et photos concernant l’affaire Seznec ayant appartenu au juge Hervé ont été mises aux enchères ce jour par la salle des ventes de Saint Brieuc.
L’estimation était de 200-300 €. Les enchères se sont envolées pour terminer à 1100 € sans les frais. Le mystérieux acheteur a enchéri sur le live internet.
Lot n°1 : AFFAIRE SEZNEC-QUEMENEUR. Dossier contenant plus de 100 clichés réunis par le juge Hervé de Saint-Agathon essentiellement après le retour de Seznec en 1947. Nombreux clichés en plusieurs exemplaires. Certains sont des reproductions de l’époque du procès. Citons parmi ces clichés deux portraits de l’inspecteur Bony en 1934 et deux photos de son indicateur Hainault dit "Jo la terreur" (connu depuis l’affaire Stavisky, il fut un des témoins du Havre). De nombreux clichés reproduisent Louis QUEMENEUR, frère du sénateur, dans sa maison de retraite de Saint-Thégonnec ou en conversation avec Seznec. Photos. de la propriété de "Traou-Nez" en Plourivo. Deux lettres adressées à Raymond Hubert qui soutenait le juge Hervé dans sa recherche de la vérité. Une lettre de l’abbé Trochu du 10 septembre 1947. L.A.S. du juge Hervé évoquant une rencontre avec le notaire Pouliquen à Quimper en 1940. 2 états d’une lettre de Seznec au ministre de la justice (1948) aidé en cela par Hervé et Hubert. Beau cliché de Seznec avec ses petits enfants sur fond de calvaire breton. Réunion de documents dont certains peu connus pour ce procès à la révision si souvent reportée. Deux cahiers concernent des recherches du juge Hervé sur l’affaire Seznec en 1947-1950, articles destinées à Madame Claude Sylvane. Entretiens et correspondance avec madame Bosser, démêlés avec le juge Saltana de Brest. Un troisième cahier manuscrit contient une partie de ses travaux dans la rédaction de "Debout magistrats de France" affaire antérieure à l’affaire Seznec.

.

12 et 26 juin 2016, sur "You Tube", Hélène Leblanc publie deux vidéos : le procès de Guillaume Seznec revu et corrigé par des élèves de Seconde du Lycée Dupleix de Landrecies (Nord), sous la direction de MM Ollivier et Bruyère, professeurs d’histoire et géographie et Mme Urli, professeur-documentaliste. Le premier jury de lycéens a déclaré Seznec non-coupable par 4 voix contre 2. Le second jury l’a déclaré coupable par 5 voix contre 1.

.

17 septembre 2016, sur "Breizh Info" : "Lanester. Denis Seznec en conférence le vendredi 14 octobre 2016".

.


22 septembre 2016, dans la revue Criminocorpus (Revue d’Histoire de la justice, des crimes et des peines), article de Marc Renneville, chercheur au CNRS et membre du centre Koyré, sur le livre "Pour en finir avec l’affaire Seznec".

- 

LA SCIERIE DE SEZNEC A MORLAIX .


Plan de la propriété de Seznec à Morlaix en 1923. Depuis, le bief de la rivière a été comblé.

Plan de la propriété de Guillaume Seznec à Traon-ar-Velin, route de Brest, à Morlaix, en 1923 (croquis de René Trémon).

.

La maison des Seznec en 1923. En fait, il s’agit de l’arrière de la maison, l’entrée principale était de l’autre côté qui, par un escalier, donnait sur la route (ou rue) de Brest. On remarque sur la gauche une sorte de pavillon légèrement avancé par rapport à la maison. Il constituait un prolongement de la salle à manger. Un couloir menait à l’entrée et à la cuisine.

.

La propriété dans les années 1950.

.

Annexes de la propriété, années 1950.

.

La maison en 1975. Le petit bâtiment sur la gauche a été rehaussé et rattaché plus complètement à la maison. La porte a été murée.

.

La maison en mai 2015. Une véranda a été ajoutée sur la droite.

.

La maison a été divisée en deux. Sur la gauche, un mur sépare le petit bâtiment qui a été complété par une construction à l’arrière.

.

L’ancien petit bâtiment s’ouvre maintenant sur une terrasse.

.

Bâtiments de l’ancienne scierie-saboterie de Seznec à Morlaix.

.

La rivière Le Queffleuth, le long de la propriété de Seznec, à Morlaix

La rivière Le Queffleuth, le long de l’ancienne propriété de Seznec.

.

* En 2014 et 2015, Bertrand Vilain, chercheur et écrivain, publie sur son Site "Albert Baker, auteur" deux importants documents restés jusque là inédits. Il s’est procuré les archives de Maître Joseph Belz, avoué de Seznec qui a procédé à la liquidation de ses biens et notamment de la propriété que Seznec possédait à Morlaix. Dans ces archives figurent notamment un plan de la propriété de Seznec et un inventaire de ses biens en 1923.

Le plan de la propriété est orienté différemment des clichés généralement publiés.

Si on le retourne, il est possible de le comparer à celui de René Trémon qui a été dressé à partir de documents dont on ignore la provenance. Quelques différences peuvent être notées.
Plan de la propriété de Seznec à Morlaix en 1923. Depuis, le bief de la rivière a été comblé.

.

L’inventaire des biens publié par Bertrand Vilain en novembre 2015 établit l’existence de candélabres dans la salle à manger des Seznec et d’une "cave" qui contient "trois barriques vides et une demi-barrique, ainsi que cent bouteilles vides".

Dans le film de Patrick Schmitt en janvier 2016, Bertrand Vilain donne d’importantes précisions sur ces points qui recoupent le témoignage de "Petit-Guillaume".

- 

On trouvera dans la rubrique L’Affaire Seznec en 300 documents de très nombreuses photos et des pièces jusqu’ici jamais publiées.

et dans la rubrique Médias les différents articles et émissions qui ont été consacrés à "Pour en finir avec l’affaire Seznec".

.


A paraître le 12 février 2015 aux éditions de la difference
ISBN 978-2-7291-2157-0
384 pages - 22 €


Site réalisé avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire